Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les étudiants de l’université de Ouagadougou se rappellent toujours de cette affaire les opposant à la structure chargée de la restauration. Déclenchée sur la base de produits alimentaires périmés dont utiliserait madame Fanta ouedraogo, l’affaire a pris une autre tournure.

RU.UOLes services des impôts ont déposé une plainte contre Sanata Yameogo épouse Ouedraogo et Fanta Ouedraogo, toutes gérantes des restaurants universitaires pour faux enregistrements de marché. Sur le coup dame Sanata Yaméogo fut mise aux arrêts puis relâcher par la suite grâce à l’intervention du président de l’assemblée nationale (PAN) Salifou diallo. Dame Fanta étant en deuil n’a pas subi le même sort. Notons que les concernées sont toutes issues de Ouahigouya, le fief du PAN.

Pour gagner gros, ces dames auraient mis en place un système de surfacturation des tickets des restaurants universitaires. Le procédé serait le suivant : quand un étudiant prenait un ticket de restauration, la facturation est alors multipliée en 3 dans le registre. Elles se chargeaient alors de la répartition du gain comme suit : la première part normale pour le restaurant, la seconde pour la restauratrice et la part 3 au parrain de leur structure.

Une situation flagrante qui est totalement contraire aux valeurs que prône le gouvernement actuel. Des engagements auraient été prises par les concernés pour normaliser la situation, cela grâce à la couverture de leur parrain qui n’est d’autre que l’homme aux multiples manigances Salifou Diallo. Ce qui est totalement contraire à ses discours qui prêchent la bonne gouvernance et à l’arrêt des mauvaises pratiques.

En attendant, le délit a été déjà commis puisque l’université aurait décaissé plus que la normale et les services des impôts ont été dribblés. Tout semble pire qu’avant, peut-on dire !

Jules Z.

Partager cet article

Repost 0