Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En plus de battre tous les records de longévité à la tête de l’Etat Burkinabé, Roch Marc Kaboré et compagnie s’illustrent en véritable acteurs de la dictature décrié par lui-même dans ses discours digne de scénario de cinéma.

 

Le risque d’implosion est palpable, car un peuple opprimé finit toujours par se révolter. Au vu de la manipulation des organisations de la société civile (OSC) par le pouvoir en place risque de détériorer la situation politique du pays. Musellement de la société civile, interdiction de manifestation pour les OSC non contrôlées par le régime Kaboré, intimidation et menaces de mort, voilà quelques points forts de la face cachée du pouvoir de Roch Marc KABORE actuel Président du Burkina Faso.

Contrairement à ces multiples discours prêchant le supposé retour de la démocratie au pays des hommes intègres, le régime s’illustre dans la démagogie, l’injustice, la privation des libertés d’expression sous les yeux des organisations des droits de l’homme.

Dernier acte révoltant, pendant que le pouvoir finance et autorise d’autres acteurs de la société civile à organiser des manifestations publiques et il retire le même droit à d’autres acteurs de tenir toute manifestation sur le territoire Burkinabé. L'annulation de l’autorisation de manifestation du CED de Pascal Zaida et le refus d’accorder une autorisation aux ressortissants Togolais de tenir leur manifestation pacifique sont des actes condamnables et anti-démocratiques.

On se rend finalement compte que l’ex Président Blaise Compaoré n’était pas le problème mais plutôt ses lieutenants dont Roch Marc Christian Kaboré, feu Salif Diallo et Simon Compaoré. On se rappelle bien que c’est sous le mandat de maire que le même Simon Compaoré avait instauré la zone rouge au cœur de Ouagadougou pour interdire toute manifestation.

Où va le Burkina Faso ?

PHZ, Belgique

Tag(s) : #Burkina, #POLITIQUE, #Roch Kaboré
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :