Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roch Kaboré dans l’embarras

Dans la fonction si difficile de Chef de l’État, Roch Kaboré tâtonne et court dans les quatre coins du monde pour sauver son pouvoir et certainement sa peau face à un peuple très observateur et frustré vis-à-vis de ses dirigeants. La population ne se retrouve pas jusqu’à présent dans le régime des anciens dignitaires du pouvoir Compaoré. Reniant leur ancien patron, les RSS (Roch, Salifou, Simon) sont vite rattrapée par la réalité dans leur fuite de responsabilité.

Aidés par l’équipe de la transition et ses suppôts (osc, médias, ambassadeurs de France et USA) les RSS ont réussi à récupérer le pouvoir d’État à travers plusieurs manèges digne d'un scénario hollywoodien. De nos jours, le peuple n'a que ses yeux pour assister dans un regret total, leur compromission dont sont auteurs les leaders politiques et de la société civile.

L’État de droit ne semble plus exister, faisant place à une autorité fantaisiste qui tend à légaliser les illégalités. Malgré les multiples interpellations des organisations internationales sur les textes de droits ratifiés par le Burkina Faso, les autorités de la défunte transition et les actuelles autorités ont conduis leur pays sur la liste des États voyous digne des dictatures, des années soixante. Emprisonnements politiques sans procès, privations de liberté de circulation des personnes et des biens, des intimidations d’opérateurs économiques, pour ne citer que cela, le pays des hommes intègres s’écroule financièrement et sa paix sociale mise en mal.

Jusqu’où ira le pouvoir actuel avec ces différentes grippes qui mettent à mal la vie des populations.

« Rien ne va mais on fait semblant » confiait un diplomate burkinabé de passage à Bruxelles.

L’ONU a finit par sortir de son silence pour alerter les autorités sur le danger qui guette le pays dû à leur gestion chaotique actuelle. Impuissance ou incapacité, Roch Kaboré semble au bout de souffle. Affaiblit par le climat délétère au sein de son parti le MPP, Kaboré a du mal à assumer pleinement ses prérogatives. Les ambitions des caciques du régime divergent et entraine un véritable malaise au sommet de l’État. A cette allure, les militaires ne risquent-ils pas de s’inviter au débat pour stopper l’hémorragie !

L'ONU S'INQUIÈTE POUR LE BURKINA FASO : ROCH KABORÉ DANS LA BALANCE ...
Tag(s) : #Burkina, #politique, #Info, #Roch Kaboré, #ONU

Partager cet article

Repost 0