Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur le chef d'Etat major Général des armées, - Considérant la dégradation de la situation sécuritaire dans notre pays et plus particulièrement dans sa partie septentrionale; - Considérant le regain d'attaques terroristes perpétrées par des groupes de bandits armés, a consonance terroriste, avec pour conséquence d'énormes pertes en vies humaines, de nombreux blessés au sein de nos vaillants soldats et la perte d'importants lots de matériels de guerre; - Considérant l'incapacité manifeste du commandement militaire à opposer la riposte appropriée;- Considérant l'évidence qu'une telle posture est à l'opposé du visage que nous ont toujours montré nos forces de défense et de sécurité et que par conséquent une telle situation serait sans nul doute due d'une part à l'approximation et la légèreté dans le management des questions sécuritaires et de défense et d'autre part au refus des autorités politiques à reconsidérer la gouvernance actuelle de ce secteur stratégique et vital ; - Les organisations de la société civiles ici présentes avec comme chef de file l'APDC en collaboration avec le CCNOSC, la coalition Burkindi, la Coalition Nationale des OSC, le CAR, et le M21viennent à travers la marche de ce jour apporter leur soutien indéfectible à notre vaillante armée et aux valeureuses forces de sécurité qui font la fierté de tous les burkinabè.Cette marche de soutien aux FDS intervient au moment où le chef de l'Etat, chef suprême des armées vient d'opérer un changement à la tête de l'état-major général des armées. Mais, en attendant que l'avenir nous démontre la pertinence et l'efficacité d'un tel changement, il convient de relever qu'il s'agit ici moins d'une question d'individus que de celle d'un système et d'une organisation. Monsieur Le Chef d’Etat Major Général,On ne le dira jamais assez! On ne peut rien attendre d'un militaire affamé au front et dont le moral est au niveau le plus bas. En effet, il nous revient que les conditions difficiles et inhumaines dans lesquelles vivent les hommes de troupes ainsi que les dysfonctionnements dans le commandement à tous les niveaux de l'armée sont à la base de la défaillance dans les rangs de nos FDS face aux attaques terroristes de plus en plus grandissantes dans notre pays.En ces moments d'engagement pour la cause de la Patrie, nous voudrions saluer la mémoire de nos compatriotes assassinés, et souhaiter prompt rétablissement aux blessés.Par conséquent, Sous le même angle nous interpellons les pouvoirs publics à prendre les mesures idoines pour rassurer les populations et les investisseurs. Ne dit-on pas que sans sécurité, point de développement ? Monsieur le Chef d’Etat Major Général,Au regard de tout ce qui précède, nos organisations dans une démarche citoyenne souhaite que les mesures suivantes soient prises : - Allocation de ressources budgétaires conséquentes à la défense, la sécurité et la lutte contre l'extrémisme violent; - Renforcement des contrôles policiers aux frontières et à l'intérieur,- Déploiement des militaires pour renforcer la sécurité - Renforcement des services de renseignements intérieurs et extérieurs - Traitement conséquent des soldats au front dans la lutte contre le terrorisme - Renforcement de la collaboration des FDS avec les populations locales afin d'instaurer un climat de confiance; - Renforcement de la réactivité militaire - Dotation de nos FDS en matériels militaires - Réorganisation du système de défense et de sécurité conformément aux conclusions du sommet de la CEDEAO à Abuja - Mise en œuvre des conclusions du sommet du G5 Sahel.Monsieur le Chef d’Etat Major Général, En votre qualité de premier soldat, de notre armée, chef de la troupe, relais entre les hommes de terrain et la hiérarchie, vous aviez la lourde tache de maintenir haut le flambeau de notre Armée Nationale pour défendre notre Patrie qui nous est très cher. Nous vous prions de transmettre notre mémorandum au Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Chef suprême des Armées, et Président du Faso.Ouagadougou, le 13 Janvier 2017

MEMORANDUM DE LA SOCIETE CIVILE AU CHEF D’ETAT MAJOR GENERAL DES ARMEE A LA MARCHE DE SOUTIEN AUX FORCE DE DEFENSE ET DE SECURITE

Partager cet article

Repost 0