Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mercredi 13 juillet 2016, à la RTB-télé, au moment du point sur les décisions du conseil de ministres, est apparu un ministre de la communication totalement désemparé qui a perdu son enthousiasme et son volontarisme de départ lorsqu’il rentrait pour la première fois au gouvernement. Mieux, dans un scénario parfaitement bien construit pour faire comprendre au peuple que la sérénité ne régnait plus dans le régime, la RTB a fait suivre l’interview du Président qui chargeait une fois de plus la Transition, en nous rabâchant avec cette nième histoire de caisses vides de l’État. C’est une situation qui inspire à tout analyste sérieux la réflexion suivante : le trio Roch, Salif et Simon (RSS) vient-il de perdre le pouvoir ?

Avec le recul on est tenté de se demander « et si Ablassé avait tort d’avoir eu raison trop tôt ? ». Aujourd’hui, la situation politique et sociale nationale est plus que jamais grippée. Les ministres et leur chef sont presque dans une situation de désarroi, avec des paroles inaudibles ou des décisions qui ne sont pas contestées, mais que le peuple refusent d’appliquer. Tout récemment, on l’a vu avec le ministre de la santé et les commerçants de Yalgado. Paradoxalement, c’est le ministre le plus contesté et le plus décrié, Simon Compaoré, qui a fait des progrès, puisque de plus en plus les gens respectent le code de la route. Est-ce parce que c’est une attitude qui nous sauve tous ou est-ce réellement une prouesse de Tebdjéré ?

Et pourtant, le pays a d’énormes potentialités. D’abord son appartenance à l’UEMOA et à la BCEAO. Lorsque l’on analyse les résultats économiques de la BCEAO, malgré les dévaluations, l’on n’a aucune souvenance de zones de turbulences traversées par cette banque, contrairement aux banques centrales européennes et américaines. C’est un bon signe ! En outre, les possibilités d’élargissement de l’assiette fiscale sont énormes et les flux financiers qui échappent au contrôle de l’État ahurissants. Mais seule une organisation méthodique de l’État, portée par une réforme de la gouvernance de l’appareil chargé de drainer ses flux vers les caisses de l’État pourrait sauver le pays du chaos et impulser le développement. Mais qui a vraiment intérêt sous ce régime RSS à ce que ce genre de réforme voit effectivement le jour, s’il est vrai que le MPP s’est très bien préparé à prendre le pouvoir, mais pas à le gérer comme le dit le CFOP, comme si sa victoire l’avait surpris.

En 7 mois de vie, le régime RSS, à défaut d’être capable de faire de la gestion de l’État, a fait l’état de la gestion, mais exclusivement de la Transition, à laquelle il était pourtant partie prenante, et même officieusement très impliqué. On n’a pas besoin d’aimer le Zida-politique, et personnellement je ne l’ai jamais aimé et beaucoup d’occasions m’ont été offertes de lui dire de ne pas accepter d’être reconduit parce qu'il en souffrirait, pour savoir que le problème du Burkina Faso aujourd’hui n’est pas Zida. Zida n’a que des problèmes avec la justice de sont pays. C’est tout ! Mais après cela tout ne redeviendra pas pour autant rose. Ce qu'il semble avoir puisé n’est qu'une peccadille comparativement à ce que le pays a perdu et continue de perdre dans la crise et son prolongement. À l’interne et à l’externe, dans les relations établies et la froideur qui les caractérise, il est plus que probable que les RSS viennent de perdre le pouvoir. Il y a des signes qui ne trompent pas et à chacun de faire maintenant face à son passé avec courage et intégrité.

À défaut de trouver d’autres ressources pour organiser d’autres élections plus propres pour sauver le Burkina Faso, il faut lui trouver un cobaye pour faire la vraie réforme de l’État de manière désintéressé, afin que la cupidité, l’incompétence et l’avidité notoires de certains de ses fils ne puissent plus jamais être un joug pesant pour son développement.

oustehit@hotmail.fr

SITUATION POLITIQUE DU BURKINA : UN CITOYEN DONNE SON ANALYSE DE LA SITUATION
Tag(s) : #Burkina, #INFO, #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0